Pour pleinement profiter du coaching de vie

Plusieurs postulats

La vie

Le 1er : Chacun a sa chance dans sa vie :
À défaut de pouvoir compter sur les ressources sociales de son héritage familial et de son environnement, tout un chacun peut mobiliser ses ressources personnelles,
Car vous avez tous un parcours unique à mener, des facultés et des talents à déployer, indépendamment de votre passé.

Tous les savoirs et les ressources sont déjà en vous.

Vous avez toujours le choix de libérer votre potentiel, en osant vous aventurer dans une voie nouvelle ou préférer celui de la continuité avec les regrets qui vont aller avec.
Vous avez le choix de devenir l’acteur de votre vie en vous affranchissant de l’héritage familial, social et de votre environnement pour construire votre propre route ou celui de rester passif dans une vie conditionnée bloqué par vos croyances limitantes.
Croyances limitantes, idées fixes, érigées en règle et distillées dans votre esprit dès votre plus jeune âge par votre environnement, votre famille et bien sûr la société. Croyances qui vous font croire que vous n’êtes pas capables de …, que vous n’êtes pas digne de … ce n’est pas possible.

Par fatalité, par facilité, par fidélité vous allez laisser ces croyances vous paralyser en vous menant à la passivité et l’impasse avec comme bénéfice de ne pas prendre de risque.
Ne pas habiter sa vie est une stratégie de défense, son prix : passer à côté de son existence.

Vivre la vie à laquelle vous aspirez est un grand défi
, il demande du courage, de l’audace pour casser les codes, passer les barrières, d’oser avancer en confiance et aisance avec légèreté outre l’incertitude et l’inconnu qui vous attend.

Mais votre réussite dépendra alors davantage de ce que vous avez en vous que des éléments extérieurs.

Ce sont vos pensées, qui créent vos intentions et attractions qui guident vos actions.
Elles ont autant le pouvoir de vous construire que de vous détruire, de vous renforcer que de vous fragiliser.

Pensez-vous que vous n’êtes pas dignes d’avoir une belle vie parce que vos parents ne l’ont pas eue ?

Pensez-vous que vous ne pouvez pas réussir parce que vos parents n’ont pas fait d’étude ?

Pensez-vous que le cours de votre vie suit celui de votre destin et que vous ne pouvez rien n’y changer ?

Ce type de croyance peut brider votre potentiel.

Mais vous avez toujours la possibilité de déjouer vos croyances et soutenir votre valeur personnelle et influencer positivement votre vie.
Encore faut-il se l’autoriser et l’assumer. Même si cela n’est pas évident, cela peut être interprété comme rompre avec la lignée familiale, de se sentir coupable.
Mais la fidélité à l’héritage familial et social a ses limites, elles ne doivent pas vous priver de votre liberté individuelle de vous réaliser.
Se réaliser ne veut pas dire rejeter ses origines, c’est au contraire les accepter tout en s’autorisant le droit de réorienter sa destinée pour poursuivre sa propre trajectoire.
Vous avez votre libre arbitre, en l’exerçant, vous devenez vous-même, vous vous permettez de sortir du conditionnement originel, vous vous ouvrez aux champs des possibles.

Sur le chemin de votre réalisation, sachez que vous ne serez jamais seul, la vie fera émerger des opportunités, des rencontres, des synchronicités qui viendront ponctuer votre évolution pour accompagner votre projet de vie.

Le 2nd : Chacun a la vie qu’il a désirée

« Ce que nous vivons est le résultat de ce que nous avons pensé et que nous pensons »

Vous n’êtes peut être pas, aujourd’hui conscients que vos pensées, vos croyances et votre vision du monde dessinent votre vie. Et que vous considérez votre avenir à partir de votre passé.

Aujourd’hui, il faut avoir le courage d’admettre que la vie que vous menez à ce jour est le résultat de ce que vous avez pensé dans le passé.

Vous n’avez pas envie de vous dire que la vie que vous menez, que tous ce qui vous arrive est le fruit de vos pensées. Mes c’est cette seule prise de conscience qui va vous permettre de changer concrètement et durablement votre existence.

C’est en acceptant cela que vous pourrez créer un avenir meilleur, d’inventer l’avenir que vous voulez.

Vous n’êtes pas conscient du pouvoir de vos pensées, vous cherchez rarement à contrôler vos pensées en les choisissant. Vous êtes perdu quand il faut réfléchir à ce que vous voulez vraiment et vous avez la mauvaise habitude de vous focaliser sur ce que vous ne voulez pas. Savoir ce que l’on veut est la seule question constructive à se poser et ceci dans tous les secteurs de vie.

La solution est de contrôler ses pensées par ses intentions et désirs, sans oublier ses émotions …

Le 3ème : Etre responsable

Lorsque l’on parle de responsabilité, dans le sens où nous sommes responsables de notre vie, de nos choix, de nos expériences,beaucoup de personnes s’offusquent. En effet, le sentiment d’être victime, que ce soit victime du mauvais sort, de la vie, de destin ou autre, est encore bien ancré en nous.

Ne pas se sentir responsable signifie avoir des attentes envers les autres, dépendre des aléas extérieurs, se soumettre au bon vouloir de la vie, cela signifie tout ce que l’on veut sauf être libre, et seule la liberté mène au bonheur véritable. Car c’est cela être responsable : VIVRE LIBRE.

Une personne qui se sait responsable de sa vie comprend que toutes ses expériences l’aident à s’améliorer, à se définir, à se rapprocher de qui elle désire être, une personne responsable ne culpabilise pas, car elle sait s’excuser, apprendre, s’améliorer et avancer.

Nous sommes responsables de nos pensées, paroles et actions, nous sommes responsables de ce que nous faisons à autrui et à nous-mêmes, tout comme nous sommes responsables de nos silences, de notre bonheur, de notre être.

Faire sentir à autrui qu’il est responsable de sa vie est le plus beau cadeau que l’on puisse lui faire, car cela met immédiatement fin à l’attente d’un sauveur, attente dans laquelle nous avons tendance à nous installer et qui nous rend si malheureux.

Ne pas être responsable c’est passer sa vie à attendre, donc ne pas vivre pleinement dans le moment présent. Cela revient à vivre endormi, Etre responsable c’est se réveiller et vivre à 100%

C’est ici et maintenant que le changement peut avoir lieu et nous en sommes les acteurs principaux, quand nous en prenons conscience la transformation opère réellement.

Devenir responsable c’est vivre en toute conscience.

Et n’oublions jamais qu’il ne sert à rien de se juger, restons dans la compassion envers l’autre et nous-mêmes, car devenir responsable est un travail long et difficile, cela demande une acceptation totale de ce qui est.

Le 4ème : Etre ambitieux

Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la votre. Ne soyez pas prisonnier de dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieur. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. – Steeve Jobs

La chance n’est pas le simple fait du hasard, mais elle dépend surtout de nous même, de notre vigilance, de notre ouverture à recevoir, et de notre capacité à transformer le fortuit en opportunité, l’inattendu en potentialité. Le temps de l’occasion opportune, le points d’inflexion qui, en fonction de notre réaction, peut donner lieu à une bascule décisive et changer le cours d’une vie. Nous pouvons saisir l’opportunité et œuvrer en bonne fortune, ou ne pas la voir et la laisser passer, et notre chance avec. Le poids de la culture judéo-chrétienne et celui de la culpabilité nous empêchent parfois de reconnaître cette chance et de la saisir, au motif que nous aurions pas assez souffert pour le mériter. La chance arrive à ceux qui croient en la leur, à ceux qui sont disposés à l’accueillir car ils en sont dignes.

La vie est merveilleusement généreux et gratifiante avec ceux qui savent se projeter, rêver et nourrir une ambition.

En France, l’ambition est associée au pouvoir, à l’égocentrisme, au manque de modestie, à l’individualisme, à la cupidité, à la convoitise, à l’orgueil …. Tous c’est cliché sont ancrés dans l’inconscient collectif français et expliquent pourquoi aujourd’hui la majorité d’entre nous souffre autant de manque d’ambition, d’un manque de motivation et donc d’action, préfèrent reprocher aux autre leur ambition au motif que nous nous la refusons à nous-même.

Parce que nous n’assumons pas nos ambitions que nous ceinturons notre vie et limitons nos chances d’action et de réussite, portant la responsabilité de notre propre auto-sabotage.

L’ambition mérite un autre regard, et même d’être sociétalement réhabilité, car bien gérée avec subtilité et lucidité, elle devient un puissant moteur d’action pour se dépasser, nous incitant nous fixer des objectifs et à les atteindre sans nécessairement perde notre âme.

L’ambition devient alors une formidable chance que nous nous offrons de nous réaliser en donnant corps à nos envies, à nos espoirs, et ainsi du sens à notre vie.

Être ambitieux, ce n’est donc pas faire la démonstration de sa supériorité et de se battre de manière agressive contre les autres, mais contre ses propres peurs, car l’ambition demande plus d’optimisme que d’opportunisme.

Pour vous protéger de votre entourage, garder vos ambitions pour vous, le temps de les ancrer et de les faire grandir en vous, une fois l’assurance de ce que vous ambitionnez est suffisamment mûre et mature, les commentaires des autres ne vous atteindront plus.

Votre réalisation n’a besoin que d’une seule conviction : la votre, que d’un seul consentement : le votre.

Honorer son ambition demande du courage, celui de s’engager pour mettre son énergie au service de ses envies et c’est bien ce qui rend la vie d’autant plus passionnante, en nous offrant la sensation suprême de de sentir vivant. – Charlotte Savreux

Le 5ème : Tout est énergie et flux.

Nous découvrons aujourd’hui que nous ne vivons pas dans un univers matériel, mais dans un univers d’énergie dynamique, par les découvertes de la physique quantique. Chaque chose qui existe est un champ d’énergie que nous pouvons saisir par les sens de l’intuition. Nous les humains, nous pouvons projeter notre énergie en canalisant toute notre attention sur notre désir, car l’énergie coule là où se dirige l’attention. Cela agit ainsi sur les autres systèmes d’énergie et multiplie la fréquence des coïncidences dans notre vie.

De la vie en générale, bien que l’homme soit une créature plus visuelle qu’acoustique. Tout dans l’univers est composé d’énergie de vibrations, de fréquences

Sans entrer dans le détail de la physique quantique, c’est le lien entre les particules et le champ vibratoire environnant qui crée tout ce que nous appelons la « matière ». Ce qui veut dire que tout ce que nous désignons comme un « objet » quel que soit sa grandeur ou son poids, est essentiellement un amas de charges électriques interagissant avec d’autres énergies. La propriété la plus basique de l’univers, ce sentiment d’être quelque chose de solide, est seulement et totalement due au lien entre les particules subatomiques (électrons, protons …) entouré d’énergie. Vous-mêmes, et tout ce qui nous entoure n’êtes qu’un amas d’énergie chargé en relation avec les autres.

Notre vie dépend des lois de l’univers. D’où la possibilité de transformer notre vie par la pensée, l’attention et l’intention que nous lui insufflons.