L’industrie du mieux-être s’attaque à résoudre les questions de la vitalité, de l’énergie, du vieillissement, de la maladie, …
Domaine dans lesquels tout le monde peut se retrouver. Aujourd’hui nous sommes dans le commerce de la maladie, demain nous devons être dans le commerce de la santé, passer du soin à la prévention !

L’industrie du mieux-être est une réaction à la tyrannie des industries de la maladie et de l’agroalimentaire, autant qu’un désir de chacun de jouir de la liberté d’aller mieux, d’un accomplissement d’un progrès pour l’humanité. Et d’ajouter des années en bonne santé, de la force, de l’énergie, de la vitalité et de mieux-être à votre vie.

La médecine moderne nous dit d’accepter les maux de tête, les troubles digestifs, les douleurs physiques, la fatigue et d’autres troubles de santé parce que nous vieillissons. Alors que la plupart de ces maux viennent d’une mauvaise alimentation, une mauvaise hydratation et/ou une hydration ave une eau de mauvaise qualité, de la pollution, …

L’économie et plus particulièrement l’industrie agroalimentaire qui nous encourage à consommer les pires aliments … 

Le commerce du mieux-être est proactif. Les gens doivent en devenir volontairement client afin de se sentir en meilleure santé, de réduire les effets du vieillissement et des dysfonctionnement du corps qui engendre la maladie. Nous nous adressons à des personnes bien portantes souhaitant le rester. Et à une clientèle fidèle, avec des achats récurrents vus que nous fournissons du consommable, si les produits sont efficaces.

Pourquoi des personnes intelligentes dépensent elles temps d’argent dans tout les domaines, sauf dans celui qui est le plus important, celui qui en a le plus besoin, celui de leur santé ?

 

 

Et pourquoi choisir la distribution de produit ? Parce que 70% des coûts des produits sont affectés à la distributions de ces derniers.

Et pourquoi choisir la distribution sous forme de marketing de réseau ? Parce que les produit se doivent d’être de meilleur qualité, sinon ils ne se recommandent pas et ne se vendent pas. La seule publicité ne venant que de personnes satisfaites du produit.

L’avenir est à la santé cellulaire.