Diabète ...

diabète, spiruline, curcuma

Le diabète touche plus de 420 millions d’adultes dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), soit 1 adulte sur 11 et quatre fois plus qu’en 1980. La Fédération internationale du ¬diabète a prédit une augmentation de 48 % du nombre de diabétiques dans le monde d’ici à 2045. Une forte progression qui est notamment liée au mode de vie des sociétés occidentales. En France, plus de 3 millions de personnes sont traitées pour un diabète, soit 5 % de la population.

Quant aux personnes diagnostiquées, elles ignorent souvent qu’au-delà des nécessaires réflexes et gestes à adopter en ce qui concerne la surveillance et maîtrise de leur glycémie, elles peuvent se tourner vers des méthodes naturelles pour freiner et parfois inverser leur diabète. C’est particulièrement clair pour le diabète de type 2.

Dès la fin  des années 1970, il y a 50 ans ! des chercheur japonais utilisent la spiruline en complément des traitements diabétiques, sont surpris par les résultats. Le docteur Takeuchi de la faculté de médecine de Tokyo, explique qu’il s’attendait à ce que la spiruline, de par sa composition, ait un certain effet, mais que les résultat clinique dépassaient de très loin tout ce qu’ils avaient imaginée.

La prise de spiruline quotidienne pendant 2 mois, engendre une amélioration très significative de l’état du patient. Non seulement leur taux de diabète a chuté de façon spectaculaire, mais ils ont perdu du poids, ils ne sont plus anémiées et se sentent plus en forme, plein d’énergie. Il explique qu’on ne peut pas guérir le diabète mais qu’on peut le contrôler avec la spiruline (diabète de type 2).

Source « Spiruline l’ague bleue«